Sauvons nos terrains de golf !

La situation est critique! 

Dès le 1er juin 2018, dans l’état actuel de la législation, l’utilisation des produits phytosanitaires qui servent à entretenir nos terrains de golf sera formellement interdite en Wallonie.

Cette nouvelle réglementation s’appliquera à tous les terrains de sport sur gazon et touchera donc le golf, mais également les terrains de football !

A l’heure actuelle, tous nos voisins européens, y compris en Belgique en région flamande, ont obtenu des dérogations pour l’emploi raisonné des phytos sur leurs terrains. Tous, sauf nous !

> Sauvons nos terrains de golf! 

Je signe la pétition

Aujourd’hui, malgré les recherches et le changement de pratique de nos greenkeepers, quelques produits restent nécessaires. Sans ces produits, l’état des terrains se dégradera progressivement et vos clubs ne pourront plus vous offrir les conditions de jeu telles que vous les connaissez aujourd’hui. Les maladies se propageront sur les greens, et les clubs devront peut-être en arriver à placer des greens synthétiques.

Les clubs ont déjà largement diminué l’utilisation des produits phytosanitaires, dans l’objectif d’arriver à une utilisation zéro ces prochaines années. Néanmoins, ces changements ne peuvent pas se faire du jour au lendemain. Implémenter de nouvelles pratiques pour adapter la structure des sols prend plusieurs années. Malgré tous les efforts de nos greenkeepers, les clubs wallons ne seront pas en mesure d’arriver à une utilisation zéro au 1er juin 2018.

Dans ce contexte, nous avons sollicité auprès du gouvernement wallon un délai supplémentaire pour se conformer au décret.

Cette demande de dérogation a été élaborée de manière réfléchie, imposant un cadre très strict à l’utilisation des produits et devant mener à renforcer les mesures pour tendre vers le zéro phyto.

A ce jour, cette demande reste sans réponse. Nous avons donc besoin de vous !

Comment agir ?

Pour soutenir notre démarche:

  • Signez la pétition « SAUVONS NOS TERRAINS DE GOLF » pour le 15 avril au plus tard. Elle nous servira dans nos rencontres avec les pouvoirs politiques et la presse. Au plus nous aurons de signatures, au plus nous nous ferons entendre.
  • Parlez-en au maximum autour de vous 

Merci d’avance pour votre soutien!

Je signe la pétition

 

> Je veux en savoir plus

Created with Sketch.